Image aléatoire

supreme_figues1.jpg

Derniers commentaires du livre d'or

Kevin
Un dîner impeccable préparé dans la plus grande discretion par Corinne. Les invités ont été comblé. Corinne est sympathique, discrète et surtout une excellente cuisinière! A recommander! J'espère à une prochaine Corinne! Encore mille merci!   Kevin
Eileen
Corinne came to the villa we were renting and spent the morning with us to cook a Provençal meal. We are 3 American women who enjoy cooking and tasting all the wonderful flavors of the world. Corinne was very helpful and spoke English beautifully. she was easy to work with and you could tell that s...
PRUDON
Merci d'avoir réalisé notre buffet de mariage. Nous, ainsi que tous nos invités ont apprécié verrines, cakes, tartines... Corinne a été très patiente avec nous, toujours à l'écoute prête à toujours nous satisfaire. Encore merci. Sophie et christophe 20/06/2015

Dès que le mois de novembre arrive, quelle merveille de préparer des confiseries que nous pourrons déguster tout au long de l'hiver!

N'oublions pas que la pâte de coing fait partie des 13 desserts de Noël en Provence.

Alors, à vos marmites et laisser les douces effluves des fruits envahir votre cuisine!

Ingrédients :

Moulin à légumes

  • 2kg de coings mûrs
  • sucre cristallisé (le même poids que la purée obtenue, voir recette)
  • eau
  • 1/2 jus de citron
  • 1 gousse de vanille

 

 

 

 

Frottez les coings dans un torchon afin d'enlever le duvet et les rendre brillants.

Lavez-les et coupez-les en morceaux en ôtant le coeur et les pépins. Les coings ne doivent jamais être épluchés! De toute manière, vous vous rendriez vite compte que c'est une opération très difficile!

Préparez une plaque (la plaque lèche-frittes de votre four fera parfaitement l'affaire) et recouvrez de papier sulfurisé.

Versez les morceaux de coings dans une marmite, recouvrez d'eau, portez à ébullition et laissez cuire à petits bouillon pendant 45 minutes environ.

Lorsque les morceaux deviennent tendres (vérifiez à l'aide de la pointe d'un couteau), égouttez dans un chinois à mailles fines et conservez le jus si vous souhaitez faire de la gelée de coing.

Passez les coings dans un moulin à légumes avec une grille fine (là, vous aurez besoin d'un peu de temps) et vous obtiendrez une purée légèrement brunâtre.

Pesez cette purée et préparez le même poids de sucre.

Les cuivres à confiture

Dans une bassine à confiture (ou une grande marmite à bords hauts) versez la purée de coings et le sucre, ajoutez le jus de citron et la gousse de vanille que vous aurez légèrement fendue en deux.

Laissez cuire à feu doux pendant une heure en remuant sans cesse car la préparation ne doit pas attacher dans le fond.

La pâte de coing prend une jolie couleur ambrée, devient épaisse et des petites bulles de bonheur explosent à la surface.

Lorsque la pâte se détache des parois de votre bassin, éteignez le feu, ôtez la gousse de vanille.

Versez et étalez votre pâte sur la plaque et recouvrez de film alimentaire.

Laissez sécher environ 5 jours et ensuite coupez en morceaux ou en lamelles que vous enroberez de sucre si vous le souhaitez et mettez-les dans de jolies boites en fer garnies de papier aluminium.


La pâte de coing se conserve plusieurs mois. Bon appétit !

Pâte de coingPâte de coing